Appelo Mor†em (old)


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Ven 31 Juil 2009 - 22:50

I. Vous

PRÉNOM : Devine !
ÂGE : 17 ans... Bon, pas encore mais on s'en fout !
ANCIENNETÉ DANS LE RP : je dirais 3 ans
COMMENT AVEZ VOUS DECOUVERT LE FORUM ? DC, peut-être ?
QUE PENSEZ VOUS DU FORUM ? Toujours aussi magnifique...

II. Formalités

AVATAR : Johnny Depp
CODE :
PROFIL : remplit par un admin

HISTOIRE LOADING : complete

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064


Dernière édition par Gabriel A. Holmes le Mar 4 Aoû 2009 - 0:33, édité 5 fois
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Ven 31 Juil 2009 - 23:22

“J’suis né dans un bar
Au bord d’un marécage
Par une nuit de lune fine”

Prologue


    Mr Holmes appuya sur l’accélérateur. Le paysage à la fenêtre défilait de plus en plus vite. On distinguait, loin à l’horizon, les hauts buildings que le couple venait de quitter. Par la même occasion, ils avaient quitté l’atmosphère étouffante de Londres. Ils avaient quitté le bruit, ils avaient quitté la pollution. Mr Holmes posa sur sa femme un regard tendre, et ne put s’empêcher de caresser d’un geste doux son ventre rond. Si les Holmes avaient decide de prendre l’air, s’était en partie à cause du tout petit être qui allait bientôt naître. Nathalie Holmes ne voulait pas le voir naître dans une ville surpeuplée, où il ne serait qu’un enfant parmi d’autres. C’est pourquoi elle avait demandé à son mari de partir, loin. Ça pouvait paraître étrange, mais le petit qui allait naître le serait tout autant.
    Après deux longues heures, Mr Holmes arrêta enfin la voiture. Le couple venait d’arriver devant une haute bâtisse en Pierre, percée ça et là de quelques fenêtres, et dont la seule enseigne, un néon bleu clignotant qui disait “Hotel – Bar – Le Bayou”, éclairait faiblement le marécage qui lui faisait face. Devant cette vision pas très rassurante, Cedric Holmes sourit.


    MR HOLMES « On pouvait difficilement trouver plus reculé, ma chérie ! »

    Nathalie se contenta de sourire faiblement, de moins en moins certaine que c’était ce qu’elle voulait. Après un rapide passage à la reception – un comptoir crasseux derrière lequel siégeait un bossu boiteux- le couple monta dans sa chamber et s’y enferma pour le reste de la soirée. Ils n’en savaient alors rien, mais c’était dans cet hotel qu’ils allaient plonger dans le monde des sorciers.

    Ce plongeon involontaire dans un monde qui les dépasse, les deux Moldus allaient le faire quelques jours plus tard. Nathalie avait cessé de bouder dans sa chamber et devait avouer que, malgré un cadre plutôt atypique, l’hôtel était très charmant. Elle avait fait la connaissance d’une jeune femme, une certaine Clémence, qui était très amicable et qui semblait beaucoup s’intéresser au future bébé. Elle était justement dans le bar de l’hôtel avec Clémence, le soir du 22 mars. Son mari était parti randonné dans l’après-midi et ne devrait plus tarder à revenir. Mais le bébé l’attendrait pas. Lâchant son verre sous la douleur, Nathalie se mit à hurler, alertant tout le personnel de l’hôtel. Sans perdre de temps, Clémence allongea son amie et ordonna au personnel d’aller chercher un médecin. Mais elle n’en avait pas besoin. Une fois la sale vide, elle sortit un bout de bois d’une de ses poches et marmonna quelques mots. Ce fut tout ce dont Nathalie se souvint.

    Lorsqu’elle revint à elle, la jeune femme avait perdu son ventre rond. Elle était couchée dans sa chambre, un petit être fragile sur le ventre. Elle sourit en l’apercevant. Clémence et Cédric étaient près d’elle.


    MME HOLMES « Bonjour, toi… Bonjour, Gabriel Artemis Holmes… »

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064


Dernière édition par Gabriel A. Holmes le Sam 1 Aoû 2009 - 12:58, édité 1 fois
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Ven 31 Juil 2009 - 23:22

“J’ai appris à marcher
Dans le fond d’une barque
Entre les crosses des carabines”

Chapitre 1


    MME HOLMES « Tu es parfois bien étrange, Gaby ! »

    Étrange. Ça oui. Mais comment pouvait-il en être autrement ? Après tout, les Holmes n’avaient jamais quitté l’hôtel du Bayou. De ce fait, le jeune Gabriel avait reçu une education assez particulière. Il avait appris, entre autres, à manier la carabine, à manoeuvrer une barque et à sêcher de la peau d’alligator. Mais ce n’était pas le plus bizarre. Parfois, il faisait voler des objets jusqu’à lui. Parfois, dans des crises de colère, il mettait le feu aux rideaux. Parfois, il faisait exploser des verres. Ni Cédric ni Nathalie ne parvenaient à trouver d’explications à ces phénomènes. Ils n’avaient d’ailleurs jamais vu ça auparavant et étaient du genre plutôt rationnels. Alors comment expliquer que leur fils de 11 ans avait de tells dons ? Les parents étaient perplexes.
    Mais Gabriel, lui, savait. Il savait ce qu’il était. Clémence le lui avait dit. Clémence le lui avait montré. Il était un sorcier, et bientôt, il recevrait une lettre de Poudlard. Il irait y étudier la magie, y apprendre à transformer des boîtes d’allumettes en pianos, des alligators en chaussettes… Au début, bien sûr, il n’y avait pas cru. Mais quand la jeune femme s’était mise à faire des miracles en agitant un morceau de bois et en prononçant d’incompréhensibles paroles, Gaby avait bien dû se render à l’évidence : la magie, ça existe.

    Gaby sourit à la remarque de sa mère et sortit de l’hôtel, saluant au passage Igor, le réceptionniste, bossu et boiteux. Le gamin se dirigea vers une grande barque, détacha les amares et se mit à ramer. Il était très imprudent de le faire seul, car il ne savait pas nager, mais il avait besoin de réfléchir. Clémence lui avait dit que sa letter devrait bientôt arriver, et ça le rendait nerveux. Et si il n’était pas assez doué pour l’école ? Et si, parce que ses deux parents étaient non-sorciers, l’école le refusait ? Et si les autres élèves se moquaient de lui ? Après tout, il n’avait jamais eu d’amis, seul, dans cet hôtel au milieu de nulle part…


    CLEMENCE « Gaby ! Du courrier pour toi ! »

    La barque tangua un moment avant de se stabiliser. La sorcière venait d’apparaître juste à côté de lui, ce qui l’avait fait sursauter. Il ne s’habituerait jamais à la voir transplaner ! Remis de son choc, le gamin porta son regard sur l’enveloppe que portait sa protectrice. Il s’en saisit avidement lorsqu’elle la lui tendit. Nerveux, il commença par détailler le sceau qui tenait l’enveoppe fermée. Il s’agissait d’un écusson, divisé en quatre partie. Dans la partie en haut à gauche, on distinguait un lion sur fond rouge. Dans celle de droite, un serpent vert. En bas à gauche, il s’agissait d’un blaireau sur fond jaune, et la dernière partie avait un fond bleu et était occupée par un aigle. En dessous, se trouvait la devise de l’école, qu’il ne parvint pas à lire sur le moment, mais qu’il comprit plus tard comme « Draco dormiens nunquam titillandus ». N’en pouvant plus d’attendre, il déchira l’enveloppe sans autre forme de cérémonie et lut avidement sa lettre sous l’œil amusé de Clémence.

    « Cher Mr Holmes,

    Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au Collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.

    La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendons votre hibou le 31 juillet au plus tard.

    Veuillez croire, cher Mr Holmes, en l'expression de nos sentiments distingués. »


    Il ne fit même pas attention à la signature au bas de la lettre et se tourna vers la sorcière, un sourire jusqu’au oreilles. Il avait à la main la liste des fournitures. Clémence pouvait lire l’exitation dans son regard. Dès le lendemain, ils iraient acheter toutes les fournitures.

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064


Dernière édition par Gabriel A. Holmes le Sam 1 Aoû 2009 - 22:45, édité 3 fois
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Ven 31 Juil 2009 - 23:23

“Un ami, rien qu’un ami…
C’est plus précieux
Qu’une vie.”

Chapitre 2


    Le paysage défilait à une allure folle à la fenêtre. Seul dans son compartiment, Gaby obsevrait ce paysage si different de ce qu’il connaissait au Bayou. Ici, pas de marécage à perte de vue, pas de saules pleureurs qui déversaient éternellement leurs larmes dans l’eau… Mais de l’herbe, beaucoup d’herbe, et des arbres… Le jeune sorcier ferma les yeux et ressassa son départ. Sa mère avait plutôt bien pris le fait qu’il soit un sorcier… Par contre, son père, rationnel pur et dur, avait bien du mal à le croire, ce qui avait cause une dispute au sein du couple. Gaby était parti avec Clémence, sans dire au revoir, sans serer une dernière fois ses parents dans ses bras. Sur le quai de la gare, il avait longement pleuré, serré contre Clémence. Alors, elle l’avait rassuré, elle lui avait parlé de Poudlard, de ses tours, de ses escaliers, de ses fantômes et de ses matchs de Quidditch... Gaby lui avait demandé dans quelle maison elle avait atterrit, et Clémence lui avait répondu avec un sourire nostalgique qu’elle avait porté les couleurs de Poufsouffle. Puis le moment du départ était venu, et Gaby était monté, seul, dans le train,

    La porte du compartiment s’ouvrit à la volée et un garcon entra.


    GARÇON « Je peux m’asseoir ? Les autres compartiments sont déjà pleins… »

    Gabriel n’accorda même pas un regard à l’autre garçon et lui répondit par un grognement indifferent. Il fallait dire que le jeune sorcier n’avait jamais eu l’occasion d’avoir des rapports avec des enfants de son âge… Alors pas évident pour lui de commencer maintenant. Le garçon s’assit en face de lui et lui sourit, d’un sourire timide mais engageant.

    GARÇON « Je m’apelle Nicolas… »
    GABY « Et alors ? »

    L’autre garçon sembla surpris du ton rude de Gaby. Il baissa la tête et croisa les bras. Visiblement, Gaby l’avait vexé. Comme premier contact avec ses futurs camarades, c’était pas joli… Clémence l’avait prévenu : il aurait du mal à s’adapter, mais il devrait faire des efforts…

    GABY « Mon nom, c’est Gabriel. »

    Nicolas releva la tête en souriant. Apparement, il considérait qu’il venait de se faire son premier ami. Très bizarre, songea Gaby, d’accorder si facilement des sourires aux gens. Au Bayou, on ne souriait pas souvent. Ou du moins, pas à tout le monde. Mais, avec un colossal effort, le petit sorcier lui rendit son sourire. Pas un sourire franc, bien sûr, mais bon, c’était mieux que rien. Il n’en fallut pas plus pour que Nicolas engage la conversation. Gaby apprit très vite que l’autre garcon venait de Londres, que sa mere était une sorcière mais pas son père. Il apprit également qu’il espérait être réparti à Gryffondor, comme sa mére. Puis vint l’inévitable question :

    NICOLAS « Et toi, Gabriel ? T’as une maison préférée ? »

    GABY « Euh… J’en sais rien… »

    Il tenta de se remémorer de ce que Clémence lui avait dit. Gryffondor, c’était les lions. La principale qualité de cette maison était le courage. Il y avait aussi Serpentard, les serpents. Eux, c’étaient les rusés. Les studieux et intelligents, c’étaient les aigles, les Serdaigles. Et il y avait enfin les Poufsouffles, les loyaux. Quelle maison choisir ? En voilà une bonne question ! Gaby se prit à espérer que les élèves ne devaient pas choisir eux-mêmes leur maison, parce qu’il n’y parviendrait pas. Quoique… Clémence avait dit qu’elle venait de Poufsouffle…

    GABY « Peu-être Poufsouffle… »

    Nicolas allait répondre quand quelqu’un ouvrit la porte. Un adolescent bien plus âgé qu’eux entra.

    L’ADOLESCENT « Allez, mettez vos robes de sorciers, nous arrivons ! »

    Les deux futures première année hochèrent de la tête et s’empressèrent de sortir de leur valise une robe noire fraichement achtée chez Mme Guipure. A peine l’eurent-ils enfilée que le train commença à freiner. Au loin, les deux sorciers aperçurent le château. Ils ne purent retenir un sifflement d’admiration. Poudlard se détachait d’un ciel somber grace à la pale lueur de la lune qui se reflétait dans un immense lac. Ils sortirent du train et rejoignirent un groupe formé de futures élèves. Une sorcière à l’air sévère leur adressa un mot de bienvenue, les informa que leurs valises seraient magiquement montées dans les dortoirs, puis les poussa vers le lac où attendaient une vingtaine de barques. Les premières années embarquèrent en silence, époustouflés par le château. Gaby souriait jusqu’aux oreilles. Il sentait qu’il allait se plaire dans l’école. La traverse du lac se fit sans encombre, et on débarqua les jeunes sorciers et sorcières devant une haute porte de bois. La sorcière à l’air sévère reparut devant eux et les conduisit à l’intérieur. Ils s’arrêtrèrent devant une autre porte massive, et la sorcière se mit à parler.

    SORCIERE « Bien. Nous allons procéder à la cérémonie des répartitions. Vous entrerez dans la Grande Salle dans quelques instants. Lorsque j’appelerai votre nom, vvous vous avancerez et serez répartis dans vos maisons. Les Maisons sont au nombre de quatre. Elles ont été fondées il y a bien longtemps par quatre grands sorciers, les fondateurs de l’école. Il y avait Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle et Salazar Serpentard. Durant l’année, votre maison sera comme une deuxième famille. Vous virez avec les autres élèves de vos maisons, et chacune de vos actions pourra faire gagner –ou perdre- des points à votre maison. A la fin de l’année, la maison qui aura accumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons. Bien, veuillez me suivre. »

    Les élèves, toujours silentieux, pénétrèrent avec anxiété dans la Grande Salle. Tous admirèrent les chandelles voltigeant au plafond, qui était magique, d’ailleurs. Il reflétait une nuit calme et étoilée. Les premières passèrent entre les quatre longues tables, où tous les regards étaient fixés sur eux. Gaby se sentit nerveux, tout à coup. Il tourna le regard vers Nicolas et constata qu’il était aussi mal à l’aise que lui. Soudain, la file s’immobilsa, et déjà un premier élève était appelé. Gaby porta son attention sur celui-ci. Il dut s’asseoir sur un tabouret, et… On lui mit un chapeau sur la tête. C’était tout ? Et comment allait-il être réparti, alors ? Quelques secondes après cette question muette, une large ouverture s’ouvrit dans le chapeau et celui-ci cria « Gryffondor ». Si sur le coup, Gabriel fut surpris, il se détendit totalement en attendant son tour.

    SORCIERE « Gabriel Holmes ! »


    Le gamin s’avança, bousculant une fille au passage, puis s’assit sur le tabouret sous les regards muets de la Grande Salle. La sorcière posa le Choixpeau sur sa tête. Une voix rocailleuse se mit à lui parler. Gabriel se contenta de prier pour atterir à Poufsouffle. Au bout d’une minute qui lui parut une éternité, le Choixpeau avait choisi.

    CHOIXPEAU « POUFSOUFFLE ! »

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064


Dernière édition par Gabriel A. Holmes le Dim 2 Aoû 2009 - 23:12, édité 1 fois
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Lun 3 Aoû 2009 - 17:58

« La famille est un lest :
Jette-le
Et tu t’envoles pour le paradis »

Chapitre 3


    Le soleil brillait avec une telle intensité qu’on aurait dit qu’il s’était associé à la joie des élèves qui venaient de terminer leurs examens. Couché dans l’herbe, entourré d’un groupe d’ami, Gaby profitait de sa nouvelle liberté, avant de devoir refaire ses valises une fois de plus et quitter pour la cinquième fois le château. Mais pour l’heure, il comptait bien profiter des derniers jours qu’il lui restait à passer à Poudlard, car il n’avait pas du tout envie de rentrer. Depuis sa première année, ses parents se disputaient. Il avait reçu plusieurs fois de hiboux de Clémence lui annonçant que les rapports entre Cédric et Nathalie allaient de mal en pis. De toute façon, c’était plus ses oignons. Gabriel n’en avait désormais plus rien a fiche de ses parents, ces deux Moldus imbéciles qui s’étaient détourné de lui en apprenant qu’il était un sorcier. A cause de ça, le Poufsouffle n’avait jamais vraiment eu le sens de la famille, et il considérait ses parents comme des gens à qui il devait le respect, sans plus. Il comptait bien réussir sa vie, fonder une famille heureuse et devenir riche pour montrer à ses parents que ça lui était facile. Que tout lui était possible. D’ailleurs, il comptait également devenir Auror. Il avait découvert ce mot pour la première fois dans « La Grande Guerre – récits et témoignages du combat contre le Seigneur des Ténèbres », écrit par une certaine Jikaro Line, et il avait fait de plus amples recherches. Il s’était avéré que le métier d’Auror lui avait tapé dans l’œil et qu’il ne cessait de le répéter : « Je serai Auror ». Oui, il serait Auror. Pour prouver à ses parents qu’il valait quelque chose. Pour se prouver qu’il valait plus que les autres. Il voulait protéger et servir, traquer les Mages Noirs et les enfermer.

    NICOLAS « Encore dans les nuages, Gaby ? »

    Gabriel ouvrit un œil, juste assez pour apercevoir son meilleur ami, assis près de lui. Le jeune homme n’avait plus rien à voir avec le timide gamin que Gaby avait rencontré dans le Poudlard Express. Désormais, il osait tout et avait déjà fait les quatre cents coups avec la bande de Poufsouffle. Car oui, malgré son désir d’entrer à Gryffondor, le Choixpeau en avait décidé autrement. Ce qui n’était pas plus mal, d’ailleurs.

    GABY « J’étais juste en train de me demander comment tu t’y prendrais pour séduire Addison. »

    Si Gabriel avait ouvert plus les yeux, il aurait pu déceler une étincelle d’amusement dans le regard de son ami.

    NICOLAS « Alors comme ça, la petit Addi… »
    GABY « Pas un mot de plus ! »

    Pour le faire taire, Gabriel lui envoya un jet d’eau en pleine face. Il avait dégainé sa baguette avec une telle rapidité que Nicolas n’avait rien pu faire pour l’éviter. Il avait bien toute les qualités requises pour devenir Auror ! Bon, il fallait peut-être attendre le résultats de ses BUSEs avant de crier victoire, mais Gaby ne s’en faisait pas. Il deviendrait Auror, quoi qu’il arrive. Et quoi qu’il arrive, il épouserait Addison. Seulement, de cette dernière partie, il n’en parlait pas beaucoup. Pas du tout, à vrai dire.

    Les jours passèrent aussi vite que passe le Poudlard Express. Déjà, Gabriel avait dit au revoir à ses amis, ils s’étaient quittés sur le quai de la gare, et il était parti, transplanant avec Clémence. Il ne passerait pas l’été chez ses parents. Il n’avait plus de parents : Clémence venait de lui apprendre que son père avait été arrêté pour homicide involontaire. Et la victime, c’était sa mère.

    S’il prétendait le contraire, Gabriel était très affecté par cette nouvelle. Il eut du mal à imaginer son père tuer quelqu’un, et encore moins sa mère. Il resta des jours et des jours enfermé dans sa chambre, ne répondant pas aux lettres, refusant de manger. Il ressassait encore et encore ce que Clémence lui avait dit :


    CLEMENCE « Quand ils l’ont arrêté, il était ivre. Apparement, ils se sont disputés et il l’a frappée. Fort. Trop fort. Elle voulait juste que tu passes l’été chez eux. Pas lui… »

    Il fut soudain tiré de ses idées noires par un hibou Grand Duc qui frappait contre son carreau. Le jeune homme lui ouvrit, et reçu une lettre cachetée de Poudlard. Les résultats de ses BUSEs, enfin… Il constata avec joie qu’il avait obtenu Optimal dans chacune des branches indispensable à la carrière d’Auror, mis à part la botanique :

    Potions : O
    Défense Contre les Forces du Mal : O
    Botanique : E
    Métamorphose : O
    Sortilèges : O
    Histoire de la Magie : A


    Il sortit en trombe de la chambre, les résultats à la main, et se précipita vers le jardin où Clémence se reposait. Après un mois de mutisme, Gabriel venait de renaître. Mais plus jamais le même...

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Lun 3 Aoû 2009 - 21:39

« Il n’y pas pas d’amour heureux.
Rien n’est jamais acquis à l’homme.
Ni sa force, ni sa faiblesse, ni son cœur.
Et quand il croit ouvrir les bras
Son ombre est celle d’une croix. »

Chapitre 4


    Gabriel sortit de son bureau en vitesse. Il bouscula un Auror en passant, mais qu’importait. Ici, c’était lui le chef. Il venait de recevoir un message d’une de ses équipes sur le terrain : un groupe de « néo-Mangemorts », comme ils aimaient s’appeler, faisait encore des siennes. Ils s’étaient retirés dans un batiment en ruines et tenaient les Aurors d’élites en échec. C’est pourquoi les Aurors avaient demandé du renfort, même s’ils ne s’attendraient sans doute pas à voir débarquer le Chef du Bureau des Aurors. Pressant le pas, le nouvellement nommé Chef quitta le niveau deux et disparu par une des larges cheminée du hall du Ministère.

    Les flammes violettes dansèrent quelques instant devant lui, et le décor tournoya avant de s’immobiliser. Gabriel sortit de la cheminée et déboula dans une taverne crasseusse. Un gros homme au teint rose lavait un verre avec un chiffon sale derrière un comptoir malodorant. Quelques clients se retournèrent sur le passage de Gabriel, mais il se dirigea vers la sortie. Quand le barman l’aperçut, il l’interpela.


    BARMAN « Ah, les renforts ? Les autres sont au coin de la rue… »


    L’Auror haussa les épaules sans se retourner et sortit du bar. Il fit deux pas et s’arrêta quelques instants, histoire de s’habituer à l’obscurité des lieux. Il se trouvait dans un petit village, habité par une centaine de Moldus, pas plus. Les rues étaient désertes et sombres. La seule source de lumière utile à l’Auror était la lune, capricieusement voilée derrière des nuages noirs. La nuit était fraîche. Gabriel se remit en marche. Ses hommes l’attendaient. Il n’eut aucune difficulté à trouver le site en question : il suiffisait de suivre les éclairs de lumière rouge et verte. Avant de se jeter dans la bataille, l’ex-Poufsouffle analysa la situation. Les née-Mangemorts, barriquadés dans le batiment de la poste, tenaient les Aurors à distance et les forçaient à se planquer derrière des voitures. Une attaque frontale serait totalement inutile. Il fallait le jouer en finesse. Sans se faire remarquer, Gabriel emprunta une autre ruelle, qui devrait mener derrière la poste. Il allait pénétrer dans le batiment par la porte de derrière quand il aperçut une autre silhouette. D’un geste vif, il dégaina sa baguette et la pointa sur le nouvel arrivant. Il se décontracta en constantant qu’il s’agissait d’une Auror, particulièrement douée, d’ailleurs : Harmonie Pleader. Visiblement, on l’avait elle aussi appelé à la recousse. Gabriel fit un geste de la tête pour lui indiquer les « mages noirs », mais c’était inutile, Harmonie savait parfaitement ce qu’elle avait à faire. Il s’enfoncèrent tous deux dans le batiment… Et se jetèrent sur le sol pour éviter un éclair de stupéfixion. Gabriel leva sa baguette et deux éclairs frappèrent le criminel en plein poitrine. Harmonie avait d’aussi bons réflexes que lui. Passant devant l’homme stupéfixié sans lui accorder le moindre regard, les deux Aurors commencèrent à grimper les escaliers. A peine furent-ils arrivés à l’étage qu’ils durent éviter des éclairs rouges. Ils se séparèrent, chacun derrière un guichet, et contre-attaquèrent. Cette diversion permit aux Aurors qui étaient dehors de pénétrer à leur tour dans le batiment. Après une bataille chaotique, deux Aurors furent blessés, mais tous les criminels étaient sous contrôle. Gabriel, légèrement essoufflé, donna ses ordres :

    GABRIEL « Bon, Harmonie, tu m’emmène ça à Azkaban. Hawkins, faites venir un groupe d’Oubliators, on en aura besoin. Les autres, remettez-moi ce batiment en état. »

    Tous les Aurors s’exécutèrent. Tous, sauf une.

    HARMONIE « Et vous ? »
    GABRIEL « Moi ? J’rentre chez moi. J’ai fait mon boulot, à toi de faire le tien. »

    Sur ce, Gaby lui désigna de la tête deux des criminels encore présents, puis transplana. Tout se mit à tourner autour de lui, puis il se trouva devant un grande maison. D’ici, on pouvait voir que une lumière était encore allumée dans le living. Gabriel eut un sourire tendre en s’engageant dans l’allée. Il entra chez lui et se dirigea sans attendre vers le living. Addison dormait paisiblement dans un fauteuil. Elle l’avait encore attendu. Il l’embrassa sur le front avant de la faire léviter pour l’ammener dans leur lit en douceur. Dès qu’il eut redéposé sa femme en lieu sûr, il entreprit de se déshabiller, mais fut coupé dans son élan par des pleurs. Il sortit de la chambre en vitesse et se dirigea vers la source du bruit. Dès qu’il fut à portée, il prit son fils dans ses bras et le berça délicatement. Son fils, sa bataille. Sa chair, son sang. Pour toujours et à jamais, il l’aimerait. Le voir grandir serait le plus beau cadeau qui puisse lui être offert. Et pourtant, ce don allait lui être refusé. Jamais il ne verrait son fils grandir.

    Ce coup du sort eut lieu quelques semaines plus tard. Il était à table, avec Addison. Le petit Maximilien était déjà couché. Addison lui adressait depuis plusieurs mois déjà le reproche de ne jamais être à la maison. Il en était conscient, trop conscient même, mais qu’y pouvait-il si les Mages Noirs ne frappaient que le soir ou la nuit ? Comme toujours, il se répendait en excuses et promettait de rester à la maison ce soir. Mais une fois de plus, son travail l’appelait. Ils arrivaient au dessert quand Harmonie frappa à la porte. Une urgence. S’excusant mille fois encore, Gabriel quitta la maison sous le regard désaprobateur de sa femme.

    Il ne rentra chez lui, exténué, que trois heures plus tard. Il poussa nonchalement la porte de la maison, constata qu’il n’y avait personne en bas et monta se coucher dans l’obscurité. Une fois allité, il voulut serrer sa femme contre lui. Il ne captura de son étreinte qu’une couette et de l’air. Surpris, il alluma la lumière. Le lit était vide.


    GABRIEL « Addison ? »

    Pas de réponse. Il quitta la chambre et alla voir dans la salle de bain. Personne non plus. Il constata même que tous les cosmétiques de sa femme avaient disparu. Perdant peu à peu son sang-froid, il se dirigea vers la chambre de Maximilien. Le berceau du gamin avait disparu. Paniqué, il descendit les escaliers quatre à quatre.

    GABRIEL « Addison ? Max ? »

    Toujours aucune réponse. Il fouilla toute la maison. Aucune trace d’eux. Nulle part. Sauf… Une enveloppe déposée sur la table. Il ne l’avait pas vue. Il la dévisagea quelques secondes, se doutant bien de son contenu. Il s’approcha et la saisit d’une main tremblante, Il l’ouvrit avec appréhension.

    « Gabriel,

    Tu m’avais promis monts et merveilles. Tu m’avais promis une vie à tes côtés. Tu m’avais dit qu’on partagerait les moindres instants de notre vie. Tu m’avais menti.

    Je t’ai attendu, Gabriel. Tous les soirs. Tu n’es jamais rentré. Toutes mes soirées, je les ai passées seules. Et toi, tu risquais ta vie dehors.

    Ton enfant ne te reconnaît même pas. Sait-il seulement qu’il a un père ? Tu n’es pas là pour lui. Tu n’es jamais là.

    Pour son bien, Gabriel, je pars. Je n’emporte rien. Rien, sauf notre fils. Non. Mon fils.

    J’espère que tu sauras passer au-dessus. Adieu. »



    Le bout de papier tomba sur le sol. Un bout de papier si insignifiant… Qui pouvait causer tant de torts… Gabriel se sentit faiblir. Il perdit son équilibre et s’écrasa sur le sol. Il avait mal. Très mal. Pas physiquement. Il ne sut retenir ses larmes plus longtemps. Des larmes chauffées à blanc. Il avait raté. Il avait tout raté. Sa femme, son fils… Envolés. Disparus à tout jamais. Il se releva avec peine. Le torrent de larmes qui innondait ses joues était intarissable. Il tituba jusqu’à la cuisine et ouvrit le frigo. Une bouteille de vodka.

    Jamais l’alcool ne lui avait parut si bon ami.

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 0:15

« J’essaye de noyer
Mes chagrins dans l’alcool.
Mais depuis le temps,
Ils ont appris à nager, »

Chapitre 5


    Les murs étaient plus droits, la dernière fois… Et la terre tournait beaucoup moins. Bizarre, hein, comme l’alcool perturbe le jugement ! Gabriel titubait dans le hall du Ministère, tentant tant bien que mal d’atteindre l’ascenseur. Il fit trois pas, perdit son équilibre, et plongea involontairement dans la fontaine de la coopération. L’eau glacée eut tôt fait de le faire hurler et il ressorti de la fontaine en toussant bruyemment. Il était frigorifié, mais au moins maintenant, il avait les idées claires. D’une humeur plus que maussade, il atteignit l’ascenseur en laissant derrière lui un hall trempé. On le dévisagea dans l’ascenseur, mais personne n’osa le critiquer. Quand la voix annonça le niveau deux, il sortit et se dirigea vers son bureau. D’un coup de baguette, toutes ses affaires volèrent vers lui et se rangèrent d’elles-mêmes dans un sac. Il appela Hawkins.

    GABRIEL « Félicitations, Hawkins, vous avez été promu. Bonne chance. »

    Sans attendre de réponse, il quitta le bureau qui n’était désormais plus le sien, laissant l’Auror ahuri sur place. Voilà un bon moment qu’il s’acquittait de son travail comme une corvée. Il avait perdu ce plaisir qu’il y prenait, il avait perdu ce goût du risque. Tout ce qu’il faisait lui semblait empli de morosité et d’ennui. Et Gabriel avait horreur de s’ennuyer, c’est pourquoi il avait remis sa démission au Ministre ce matin. Il comptait bien commencer une nouvelle vie. Il quitta le bureau des Aurors un large sourire sur les lèvres. Dès qu’il eut quitté le Ministère, il alluma une cigarette et la porta à ses lèvres. Quelle agréable sensation que se pourrir la santé ! Il marcha longtemps, très longtemps, son sac sur le dos, fumant cigarette après cigarette. Il ne s’arrêtait que dans des bars, où il commandait une vodka puis partait sans payer.

    Cette vie, l’ex-Auror la mena pendant deux ans. Pendant deux ans, il buvait, fumait et dépensait beaucoup d’argent dans des bordels moldus. Il avait démarré une vie de vice et de luxure, sans aucune source de revenus. Il empruntait de l’argent ça et là, ne le rendant jamais, et s’était mis à jouer. Ce cercle vicieux qu’Addison avait ouvert et dans lequel il était embourbé jusqu’au cou allait bientôt le mettre au devant d’ennuis qui lui coûtèrent presque la vie.


    L’AUTRE JOUEUR « Full d’as par les rois. »
    GABRIEL « … J’me barre. »
    L’AUTRE JOUEUR « Oh, non, tu ne vas nulle part ! »
    GABRIEL « Incarcerem ! »

    L’autre était beaucoup trop lent. Gabriel se leva nonchalement et quitta la pièce, sans porter un regard à l’homme ligoté sur le sol qui hurlait, jurait et le maudissait. Encore un débile qui croyait que les muscles et le talent au poker faisaient tout. Avant de sortir, il se retourna quand même vers le colosse effondré sur le sol. Agacé, il lui adressa un sourire narquois.

    GABRIEL « Arrête un peu de hurler comme une pucelle qu’on viole !Silentio ! »

    D’un coup, le silence se fit. Satifait, il quitta la pièce sombre et enfumée. Une fois à l’air libre, il alluma une clope et sortit sa flasque. Aaah, la vodka… Rien de meilleur sur cette Terre ! Il l’ouvrit sans ménagement et la vida d’un coup sec. Puis il la jeta sur le sol et s’en alla, jusqu’à ce qu’au coin d’une rue… Il sentit une douleur vive dans le ventre. Le poing qui venait de s’y enfoncer y était peut-être pour quelque chose. Gabriel tomba à genou sous la douleur et ne put apercevoir que des bottes –d’un très mauvais goût, d’ailleurs. Il fit une roulade pour éviter un coup de pied et tira sa baguette. Il envoya son agresseur dans le décor sans même se demander de qui il s’agissait. Un rictus se fit entendre, et un homme bien soigné sortit de l’ombre.

    L’HOMME « Toujours aussi rapide, Holmes… Même si vous n’êtes plus Auror ! »
    GABRIEL « Oh, croyez-moi, je fais de mon mieux pour ne pas décevoir les crétins dans votre genre, Butler ! »
    L’HOMME « Tsss… Vous voilà devenu bien grossier ! Je vous rappelle que vous me devez toujours 100000 gallions. »
    GABRIEL « Je trouve ça dommage qu’on puisse être aussi haut placé que vous et accorder autant d’importance à l’argent… De toute façon, j’vous rendrai rien. Et vous allez faire quoi ? Me tuer ? La belle affaire ! Et vous le récuperrez comment, alors, votre pognon ? »

    L’homme ne répondit pas. Avec un hurlement sauvage, il leva sa baguette. Mais Gabriel fut le plus rapide. Il le désarma puis lui administra un coup de pied qui l’envoya dans le décor. Restant sur ses gardes, il repéra un des acolytes stupides de Butler et le stupéfixia. Mais il ne remarqua pas celui qui s’était glissé dans son dos… Des cordes s’enroulèrent autour de ses membres et l’immobilisèrent. Il tenta vainement de rester debout et finit par s’effondrer sur le bitume froid. Butler, qui s’était relevé, s’avança vers lui en riant. Arrivé devan lui, il lui attrappa les cheveux et cogna sa tête contre le sol. Puis, il le redressa et lui demanda :

    L’HOMME « Dis-moi, Holmes… A quel endroit veux-tu mourir, minable ? »
    GABRIEL « A Poudlard, j’aimerais bien… Si ça vous dérange pas. »
    L’HOMME « Mais pas du tout… J’ai des principes, moi… »

    L’homme lui adressa un sourire carnassier avant de lui administrer un autre coup. Il chargea deux de ses acolytes de le prendre sur un balai, et il s’envolèrent pour Poudlard.

    Une fois arrivé, les gorilles le jetèrent sur le sol, et Butler s’approcha à nouveau.


    BUTLER « Tu as fais bon voyage, petit merdeux ? »
    GABRIEL « Pas vraiment, non. La qualité de tes services se détériore. Mais vas-y, ordonne à tes gars de me tuer… Laisse leur faire le sale boulot, comme d’habitude… »
    BUTLER « Je ne te ferai pas ce plaisir… »

    A ces mots, Butler le chargea sur son dos et se dirigea vers le lac. Sans ménagement, il y balança le corps de Gabriel. La lumière de la surface s’éloignait petit à petit. L’ex-Auror ne pourrait pas retenir sa respiration bien longtemps. Il avait les pieds et les poings liés, ce qui l’empêchait de faire quoi que se soit. Alors c’était fini. Il allait crever ici, dans le lac de Poudlard. Il avait vraiment tout raté : sa jeunesse, son mariage, sa carrière… Sa vie. Après tout, il ne faisait que boire, fumer et baiser… Cette vie valait-elle vraiment la peine. Le manque d’air commençait à se faire ressentir. Il suffoquait. Déjà, l’ombre de la mort planait sur lui. Il allait mourir seul et sans adieux.

    Mais une fois de plus, le destin en avait voulu autrement. Ce soir-là, une élève de Poudlard avait bravé le couvre-feu. Elle avait vu ces hommes balancer quelqu’un dans le lac. Et elle s’était précipitée pour tenter de sauver cet inconnu.

    Gabriel ne se réveilla que quelques jours plus tard, dans l’infirmerie du château. Une jeune femme était penchée sur lui. Son visage lui rappela celui d’Addison. Il se détourna en toussant. Il était sain et sauf, et il le devait à cette jeune femme. Bien qu’encore faible, il prit la décision d’enseigner à Poudlard, avant de retomber dans l’inconscience.

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 0:32

« Maintenant, j’enseigne la métamorphose
J’ai repris goût à la vie,
Mais aussi à la clope,
A la vodka et au whisky. »

Chapitre 6


    DIRECTEUR « Je vous ai déjà dit que la volière de l’école n’était pas votre volière personnelle, Gabriel ! »
    GABRIEL « Avec tout le respect que je vous dois, professeur, je mets mes oiseaux où je veux. Bonne journée. »

    Gabriel se détourna, sa buse toujours sur le poing. Non mais, il n’était pas encore né, celui qui l’empêcherait de pratiquer la fauconnerie en paix ! C’était une des dernières choses qui passionnaient le prof de métamorphose, avec le vol acrobatique. Alors personne n’allait le lui enlever, pas même le dircteur. Au moins, quand il travaillait avec ses oiseaux, il était sobre. C’était déjà pas mal. Il quitta la volière au pas de course et gagna rapidement le parc. Là, il lâcha le rapace qui s’envola. Pendant une heure, il s’amusa à le rappeler au poing, à le leurrer, bref… A tuer le temps. Puis vint l’heure des cours. C’était l’inconvénient du métier de prof : il fallait donner cours. Et la plupart du temps, donner cours à des crétins. Il ramena l’oiseau à la volière, puis se dirigea vers le local de métamorphose où les deuxièms années l’attendaient déjà. Le silence se fit lorsqu’il entra dans la pièce. Il observa ses élèves et soupira longement.

    GABRIEL « Vous me gavez déjà… »




    Quelques jours plus tard, le Professeur Holmes était appelé dans le bureau du directeur.

    DIRECTEUR « Holmes ! Vous étiez à Poufsouffle, à l’époque, non ? Vous savez surement que notre cher professeur de botanique prend sa retraite cette année. Je vous confie les rennes de Poufsouffle ! »

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 0:32

Voilà, j'ai terminé ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:27

Et bien pour moi il n'y aucun problèmes.
J'adore l'histoire de ton personnage, visiblement rien ne lui a été épargné, et i lréagit humainement à tout ce qui l'entoure quand même.

Donc moi je te valide, un admin passera te mettre tes couleurs, en attendant tu peux déjà créer ta fiche de relation, de RP, réserver ton avatar, une demande de famille, par exemple si tu souhaite découvrir que ca fait des années que tu cotois ton fils sans t'en rendre compte, ou un truc dans le genre...

Bon jeu, et je veux un lien Johnny Depp oblige quoi! Tu as déjà quelqu'un pour l'élève qui t'a retrouvé? OK OK j'arrête le flood!


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Maximilien E. Middle
Admin | Serdaigle
Loosing control...Help him to get up! avatar
.
Masculin

5572 messages
Amour : Loréana Wilde est et sera pour toujours l'amour de sa vie!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:48

Rebienvenue je déplace donc et je mets la couleur, le rang et je vis te mettre pris dans les Pvs.

Par contre je t'en supplie, n'oublies pas Loreana parce qu'on peut pas dire qu'elle ait beaucoup de rp avec les autres élèves Rolling Eyes
J'ai pas encore lu toute ta fiche mais je viais le faire et dés que tu rentre je te dirais quoi. reviens moi vite Love$

Par contre heu moi j'ia un soucis...Si tu fais directeur des poufsouffle. Parce que Lor 'na aucun rp avec ses serdaigles et je veux pas que ça se reproduise pour Gabriel alors promets moi de faire rp lor en tant que directrice de maison et de faire rp gabriel avec ses poufsouffle aussi!


_________________
    Maximien & Travis
    S'il te plait prends ma main.
    Ne te fais plus attendre,
    Il est temps de s'éteindre
    Il est temps de s'étreindre...
    A la lumière obscure...
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t43.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1023.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t551.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t236.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t49.htm


Dernière édition par Maximilien E. Middle le Mar 4 Aoû 2009 - 14:52, édité 1 fois
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:51

Merchi ^^

Diane, t'inquiète, j'oublies pas... D'ailleurs je pourrais pas, tu me le rappelle 24h sur 24 Razz

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Maximilien E. Middle
Admin | Serdaigle
Loosing control...Help him to get up! avatar
.
Masculin

5572 messages
Amour : Loréana Wilde est et sera pour toujours l'amour de sa vie!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:53

Razz nan mais ça me fait stressé que à la rentrée des classe, tu sois submergé de travail et que du coup tu oublie lor surtout que mintenant mxou et lor marche du tonnère *oui je tiens bvlindé à ce couple Razz*
et n'oublies pas de mettre une signature Love


_________________
    Maximien & Travis
    S'il te plait prends ma main.
    Ne te fais plus attendre,
    Il est temps de s'éteindre
    Il est temps de s'étreindre...
    A la lumière obscure...
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t43.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1023.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t551.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t236.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t49.htm
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:54

LOR''' Je t'avais pas reconnu!!! Honte à moi vraiment!


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Gabriel A. Holmes
Prof. de Métamorphose|Dir. de Poufsouffle
Lire l'avenir dans les feuilles, de thé, c'est de la blague. Moi, je vois le passé dans un verre de vodka. avatar
.
Masculin

92 messages
Amour : Gin, vodka, porto

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Bourru _ Désabusé _ Irréverrencieux _ Flemmard _ Intelligent _ Alcolique _ Désobligeant _ Insolent _ Loyal

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 14:56

^^ En même temps j'espère bien ne pas jouer les deux persos (qui sont plutôt différents Razz) de la même façon... Donc ça me soulage un peu que tu m'aie pas reconnu Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/gabri http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/gaby-s-links-t1650.htm#41064
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 15:01

^^
C'est sûr que Lor' et Gaby sont totalement différents, c'est justement ça qu iest interessant dans les DC je trouve ca ouvre plus de possibilité.


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Maximilien E. Middle
Admin | Serdaigle
Loosing control...Help him to get up! avatar
.
Masculin

5572 messages
Amour : Loréana Wilde est et sera pour toujours l'amour de sa vie!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 15:18

C'est l'avantage que j'ai avec Max, c'est qu'il est tellement complex et qu'il a tellement de relation différentes, de tous les types que j'ai une large vision sur tous les rps!
en tout cas amuses toi bien avec ce nouveau perso Razz


_________________
    Maximien & Travis
    S'il te plait prends ma main.
    Ne te fais plus attendre,
    Il est temps de s'éteindre
    Il est temps de s'étreindre...
    A la lumière obscure...
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t43.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1023.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t551.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t236.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t49.htm
Amanda Miller
Poufsouffle
Princess Pouffy ! avatar
.
Féminin

809 messages
Amour : Nobody

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Créative-Gentille

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 15:29

Directeur des Poufsouffles ! pale pale pale pale

*Meurt*

*Reviens à la vie*

C'est merveilleux ! cheers Quelqu'un s'intéresse à la petite maison des Jaunes ! Razz

Bienvenue sur le forum Professeur ! Bravo Bravo

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t672.htm
Annabeth Wriggle
Modo | Poufsouffle
« Save me, I'm lost. » avatar
.
Féminin

911 messages
Amour : Inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Forte tête & têtue & audacieuse & compréhensive & intelligente & maligne & protectrice & sarcastique & mystérieuse & studieuse & rancunière.

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 19:08


    Directeur des Pouffys ? Génial Very Happy
    Donc, re-bienvenue. Très sympathique à lire, la fiche (:


_________________



Je sais ce que sais d'avoir la sensatiσn de ne pas exister
jusqu'à ce qu'il te regarde ou qu'il te touche la main
ou qu'il se moque de toi.
Le but c'est que les autres voient
que tu es avec lui, que tu es à lui ...
{PS : I Love You}

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/memoire-du-choixpeau-f7/anna http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/annabeth-wriggle-gone-with-me-t1560.htm#38430 http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/anna-a-aussi-sa-boite-aux-lettres-t1408.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/annabeth-a-une-nouvelle-plume-t1246.htm
Caleigh A. Johanson
Admin | Prof. d'astronomie
With the butterflies and the Stars. avatar
.
Féminin

219 messages
Amour : Nobody.

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Intelligente, vaillainte, protectrice, aimante, aindante & grand coeur.

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 21:27

BIENVENUE! (Enfin, Re!) J. Depp. *BAVE* Genre, j'te veux tout de suite et maintenant! *o*


_________________
© StayxClassy
Love games are
the best thing
in the world.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/liste-des-employes-f10/calei
Louan Lown
Admin | Poufsouffle
doux rêveur somnanbule-roi de la nuit avatar
.
Masculin

361 messages
Amour : Mon coeur est meurtrie et se meurt

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: doux/drôle/ honnête, peut être une peu trop parfois/un peu fou/ farceur/ rancunier

MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Mar 4 Aoû 2009 - 23:01

re-Bienvenu sur AM....
Bon ben il va falloir se tenir à carreau maintenant que nous avons un directeur....


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/ceremonie-des-repartitions-f http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/je-suis-ce-que-je-suis-mais-vous-t1637.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/la-boite-de-louan-t1659.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/un-rp-avec-louan-possible-t1636.htm
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel A. Holmes, ou la métamorphose d'un verre de Vodka Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo Mor†em (old) :: 

┤Commencement├

 :: 

Entretiens d'embauches

 :: 

Liste des Employés

-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit