Appelo Mor†em (old)


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jules Edemon Cohen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Jules Edemon Cohen Mer 15 Avr 2009 - 19:37

I. Vous

PRÉNOM : Frédéric
ÂGE : 17 ans
ANCIENNETÉ DANS LE RP : oula ! Ca ne va pas encore faire un mois…
COMMENT AVEZ VOUS DECOUVERT LE FORUM ? On m’a expliqué comment tout marchait… et comme je m’entends assez bien avec un des membres… ^^
QUE PENSEZ VOUS DU FORUM ? Pas mal, je ne connaissais pas avant. Par contre on s’y perd facilement au début.

II. Formalités

AVATAR : Ryan Ross
CODE : Ok
PROFIL : Ok

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm


Dernière édition par Jules E. Cohen le Lun 27 Avr 2009 - 15:44, édité 6 fois
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Jeu 23 Avr 2009 - 17:33

I. Général

Nom : Cohen
Prénom : Jules Edemon
Âge : 15 ans
Date de naissance : 2193
Statut de sang : Sang-mêlé
Maison souhaitée : Serdaigle, comme son feu frère.


II. Quelques Détails
Balai : Tristan avait un vieux balai, récupéré d’on ne sait où ; Jules aurait appris à ce moment à voler, en lui empruntant(en cachette !) ce fameux balai, et s’est découvert une véritable passion. Quand il se comparait à son frère, il se voyait nettement supérieur, et beaucoup plus doué. Mais quand il arriva à Poudlard, il découvrit que les sorciers issus de familles qui se disent encore de sang-pur étaient beaucoup plus doués que lui. Vaincu par cette comparaison, Jules perdit tout talent qu’il avait acquis, mais garda en revanche le balai de son frère, comme un important souvenir. Même s’il n’y touche pas souvent, il le garde en permanence non loin de lui.

Baguette : A Londres, le vendeur ne mit pas longtemps à lui trouver une baguette qui lui convenait : la première paraissait trop différente de Jules, alors que la deuxième lui alla comme un gant. C’était une baguette qui, comme lui dit le vendeur, « est assez originale, car je dois vendre une à deux baguettes de ce genre par an ». En effet, elle paraissait plutôt singulière ; de taille normale, 20,6 cm, elle fut taillée dans du chêne, mais un chêne qui, après avoir été coupé, a passé une nuit de pleine lune dans la mer, d’où la couleur cyan foncé et la souplesse de la baguette. Elle était constituée, d’après le vendeur, d’un mince fil « de fumée » très difficile à obtenir de pitiponk. Cette créature des marais aurait été très affaiblie pour pouvoir laisser des sorciers s’approcher de lui, et lui prendre un des ses filets de fumée. Jules serait donc le possesseur de grands pouvoirs en ce qui concerne le domaine de l’illusion, et du charme, mais serait assez faible dans de grands sortilèges nécessitant une grande magie. Signe particulier de la baguette : elle est légèrement courbée au 16ème centimètre, et le possesseur devra s’habituer à ce léger défaut.

Animal : Jules a toujours eu une passion lorsqu’il vivait encore chez les moldus pour tous les animaux, mais surtout les félins. Tristan lui avait communiqué sa passion en l’emmenant assez souvent dans le jardin zoologique non loin de l’école. Son beau-père connaissait ce hobby, et en faisant un tour dans le Chemin de Traverse, il vit son fils en extase devant un petit chaton, gris rayé bleu qu’il décida de nommer Killer. Il s’aperçut aussi que son fils avait décidé de choisir un chat qui pouvait vivre indépendamment de lui, et qui de plus était d’une couleur semblable à celle de sa baguette. Cependant ce chaton était très affectueux.

Autre : Que dire d’autre ? Peut-être qu’il est très attaché à un objet, qu’il ne montrait à personne. Seul Travis put le connaître et le toucher lorsqu’il fut accueilli dans cette famille, à cette petite relique : Travis ne comprenait tout de même pas l’attachement de Jules à sa patte de lapin. Son père adoptif en avait offert une à Jules, et une seconde identique à Tristan. Elles sont censées éloigner la malchance du possesseur selon les traditions moldues, et c’est pourquoi Jules décida d’attacher la sienne à un porte-clef. Mais il était seul à savoir que l’autre patte de lapin offerte à son frère il y a quelques années plus tôt était toujours attachée à la ceinture de son frère ; pour Jules, le fait de garder ce porte-bonheur était aussi un lien avec son frère vers l’au-delà.

III. Famille
Malgré son adoption qu’il sut dès l’âge de 5ans, Jules se situait depuis de nombreuses années comme le deuxième fils de la famille, et le dernier. Sandrine, sa mère, lui était toujours très maternelle, et le cajolait depuis qu’il était né ; cette situation aidait le fils cadet quand une dispute entre lui et son frère éclatait, ce qui arrivait très fréquemment, mais d’un autre côté était très ennuyeuse comme lorsque sa mère venait quand elle le pouvait chercher son fils à l’école ; c’était le « petit chéri à sa maman » d’après ses camarades, car il fallait qu’elle l’embrasse sur le front à chaque fois qu’elle venait le chercher. La situation était différente avec son père ; il connaissait ce gêne de la mère à l’école, et donnait l’image du père idéal devant tous ses camarades. Il était toujours très détendu, et mettait ses deux fils sur le même plan. Une égalité engendre une meilleure éducation, c’était normal. Jules était d’accord avec lui, et c’en était de même pour Tristan, son grand frère. Il était plus fort, plus rusé, donc un modèle pour le petit frère, qui copiait pratiquement tout ce qu’il faisait. Il voulait aussi l’imiter, quand il avait 10ans, lorsque son frère partit pour Poudlard.
Lors de son retour l’année suivante, Tristan amena avec lui un ami, Travis, lui ressemblant trait pour trait. Et la vérité mit très peu de temps avant d’éclater : ceux que Jules prenait pour les vrais parents de Tristan étaient en fait des parents adoptifs, et son frère avait la chance d’avoir un jumeau. A présent, Jules se retrouvait avec une mère décédée mais qui dans son vivant n’était pas très fréquentable ; deux parents adoptifs qu’il prenait pour des charlatans, des escrocs, des voleurs d’enfants, donc qui ne méritaient pas mieux à son égard que de l’indifférence, par solidarité avec son frère ; un frère qu’il prenait pour son idole, mais qui s’amusait bien mieux à présent avec le nouveau frère jumeau, trop envahissant à l’égard de Jules. Jules ne boudait pas sa famille, mais regrettait l’ancien temps, et préférait lorsque son grand frère connu depuis qu’il était petit s’occupait de lui. Hélas, dans sa 5ème année, la mort de Tristan arriva, et Jules se sentit seul, abandonné, et de plus en plus repoussé par le monde qu’il l’entourait alors que c’était lui qui boudait le monde ; la seule personne sur qui il pouvait s’appuyer à présent était son frère resté vivant mais qu’il connaissait trop peu, Travis. Il ne pensait pas savoir pourquoi, mais ce frère jumeau qu’il appréciait de plus en plus se retrouva au fil du temps éloigné de ce qui l’entourait, sans doute à cause de la mort de Tristan. Le seul support de Jules restait donc les amis de l’école.

IV. Physique

Description : La seule fois où il avait vu sa vraie mère, elle était décédée. Mais il reconnut en elle quelques traits en commun avec sa personne : ses cheveux raides, bruns, qui tombaient tout seuls même après s’être décoiffé comme il le voulait ; ses yeux d’un marron des plus communs ; son menton pointu, et son visage mince. Les autres traits de Jules devaient venir de son père, comme sa bouche formant un sourire irrésistiblement charmeur lorsqu’il montrait sa parfaite dentition, sa finesse de sourcils dont on pouvait penser qu’ils avaient été taillés dans l’optique de faire deux fins arcs de cercle parfaitement symétriques pour mettre en valeur la couleur de ces yeux. Si Jules héritait de ces deux traits de physique paternellement, il pouvait se permettre de penser que son père avait un charme qui lui permettait d’avoir quasiment n’importe quelle fille à ses pieds, et si en plus il avait tels ses fils une silhouette élancée mais très musclée, on pouvait l’appeler le Dom Juan du XXII ème siècle. Le seul défaut qui déplaisait à Jules était cette tâche de naissance qui surplombait sa main droite.

Façon de s'habiller : Même s’il est avenant et très sympathique, Jules a un énorme désir de plaire à tout le monde. La seule façon qu’il ait trouvé de s’habiller est bien sûr d’être classe : chaussures noires, ou blanches de temps à autres, et rarement baskets. Pantalon noirs, jeans noirs et quelques fois slims blancs, toujours cachés par ses robes de sorciers. Pas de problème pour le haut : chemise rayée, chemise blanche, chemise à manche courte… Un polo ? Il ne connaît pas ! Le tee-shirt ? Si c’est pour faire une partie de Quidditch, pourquoi pas ? Encore faut-il qu’il garde un minimum de classe… Mais jamais de jogging, pantacourt ou short, sinon pour pratiquer un quelconque sport.

Signes particuliers : Il jouerait les rebelles d’après la façon dont il met ses vêtements : sa manche de chemise gauche est toujours remontée, alors qu’il laisse la droite dépliée et déboutonnée pour qu’on évite de voir sa tâche de naissance. Il déboutonne toujours son col(c’est plus classe !) et le remonte pour qu’il entoure son cou. Le seul moment pendant lequel il est descendu, c’est lorsqu’une écharpe blanche comme la neige lui entoure le cou. Il est en ce moment à la recherche d’un chapeau…
Evidemment il a un gros défaut que personne ne voit, il est plus facile à sentir : il a horreur de se laver les pieds, ce qui fait que ses chaussettes sont bien loin de sentir la rose !

Façon de se tenir : Droit ! Et c’est pour cela qu’il contraste tant avec Travis ; on pourrait penser que Jules est plus grand que son frère, mais il n’en est rien : Travis se courbe à force d’être penché, et Jules gagne en grandeur en se tenant aussi droit qu’un piquet. En vérité, une dizaine de centimètres les sépare, et c’est Travis le plus grand.


V. Caractère

Description : Qui ne connaît pas Juju ? Personne, évidemment ! Certains sont connus pour le mal qu’ils disent envers les autres, mais Jules a une bonne réputation qui vient du bon côté qu’il voit de tous ceux qu’il connaît. On ne l’a jamais entendu prononcer une seule mauvaise parole contre quelqu’un, ni aucune rumeur, juste le bon côté lui est important. C’est sans doute un énorme défaut : il entraîne tout le monde dans son optimisme, et la déception est encore plus grande, mais pour l’instant, il a toujours été à la hauteur de sa réputation. S’il rit, c’est qu’il est content ; s’il sourit, c’est parce qu’il est dépourvu d’humeur ; s’il reste de marbre, c’est qu’il est déprimé ou nostalgique. Le fait qu’il ne boude personne sans raison valable lui vaut aussi un bon caractère selon ses proches, et d’après sa mère, les seules fois où il s’est vraiment mis en colère, c’était contre son frère Tristan, avec qui il a aussi eu les meilleurs souvenirs. C’est aussi grâce à son frère qu’il adore la pratique, et tout ce qui peut augmenter son expérience. On lui a souvent répété que le savoir ne s’acquiert pas qu’avec l’expérience : il faut apprendre aussi, d’où son attrait pour les livres qui peuvent lui permettre d’accroître son intelligence. On lui connaît un grand charisme, et beaucoup se demandent s’il est célibataire ou non. En effet, sa condition amoureuse change souvent… Mais toutes les filles sont selon lui ravissantes une journée, et plus explosive qu’une bombe le lendemain (théorie ne s’inspirant pas d’un livre qu’il aurait lu !). Voilà pourquoi il aime les fréquenter, mais pas trop souvent… Il garde un tout autre avis envers les garçons qu’il connaît : leur caractère est plus durable, et soit ils ne lui parlent pas pendant un mois, soit ils se comportent de la meilleure manière qu’ils peuvent pendant cette même durée. Mais lui reste bien sûr avec un sourire au bout des lèvres, prêtes à éclater de rire à tout moment. Jules respire la gaîté, le charme et l’intelligence intérieure.

Description à 11 ans: Une vraie boule de nerf, celui-là ! Il courait partout, avec de l’énergie à dépenser à tout moment. Il savait profiter de la vie, et se passionnait pour tout ce qui pouvait se passer autour de lui. De l’énergie, il en avait un stock rempli, à croire qu’i ne se vidait jamais ! Quelle excitation l’anima durant la première année de scolarité de Tristan à Poudlard, en tant que sorcier ! Si lui aussi en était un, il pourrait réaliser plein de choses trappes, des tours pour qui en veut en voila, et cette idée le mettait dans un tel état que sa maîtresse de primaire avait un mal de chien à pouvoir le canaliser, et à le faire asseoir sur une chaise pendant une heure ! En tout cas il pourra s’en rappeler longtemps de cette année-là !

Signes particuliers : Il pense, réfléchit, et pense, mais ne dévoile que ces vraies pensées aux gens en qui il a réellement confiance. On pourrait le croire réservé, mais il arrive toujours à aborder un sujet avec quelqu’un, quel qu’il soit.

Cours préférés : Sans aucun doute la métamorphose.

Cours détestés : Mais bon sang, ça sert à quoi les fichus cours de botanique ?

Projet d'avenir : Il avait déjà entendu parler de vendeurs très intelligents avec beaucoup de charisme qui étaient devenus de grands chefs de magasins ; pourquoi ne pas se lancer là-dedans ?

Forme du Patronus : Une légère fumée bronze pour l’instant, alors qu’avant elle était argentée. Changement dû au décès de son frère ? Plausible…

Forme de l'Epouvantard : Son frère Tristan.

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Jeu 23 Avr 2009 - 17:42

VI. Hobbies & Goûts

Musicien : Bof, c’est mieux d’en écouter, et encore…

Quidditch : Il ne connaissait pas avant d’entrer à Poudlard, mais en tant qu’ancien passionné de l’équipe de foot d’Islande, il supporte l’équipe du même pays. C’est vrai ils ne sont pas très élevés dans le classement mondial, mais bon on est supporter pour toujours.

Lecteur : Adore lire les bons romans d’histoire mythologique. C’est fascinant, tellement loin dans le temps ! Les Scandinaves ont été le meilleur peuple qui ait existé… C’est normal, d’après un descendant, par ses parents adoptifs ! Il adore aussi les livres qui traitent de l’illusion et du charisme. Ce sont vraiment deux domaines différents, mais ils se rapprochent quand même : tout petit, Jules aimait quand sa mère lui lisait les contes, et se laissait emporter par la magie de ce livre. Comment la reine faisait-elle pour se transformer en vieille dame et par quels artifices a-t-elle réussit à faire manger la pomme à Blanche-Neige ? Il étudia lorsqu’il était petit le charisme des gens, d’où son sourire constant. En bref, la lecture lui a permis de se perfectionner dans son charisme, dans les tours de magie, et l’histoire ancienne de ces deux domaines.

Ecrivain : Pas du tout. Lire, c’est très utile, mais écrire, c’et juste pour… pour s’occuper si on ne sait pas quoi faire.

Sports autres : Vive l’équipe de foot d’Irlande !!!

Style de musique écouté : Ses voisins d’antan écoutaient toujours du « boum-boum » sans arrêt ; pas étonnant qu’aujourd’hui il essaie d’éviter la musique ! Quoique la musique douce et classique, elle ne lui déplaît pas.

Couleurs préférées : Le cyan, et évidemment le bleu, mais foncé comme le bleu nuit. Léger attrait pour le gris (comme les couleurs de Killer !).

Plat préféré : rien de tel qu’un bon steak-frites !!! Ou une tarte aux pommes avec du coulis de citrouille avec un max de chantilly… Quel délice !!!

Féru de mode : Le classique, avec une pointe de classe et de rébellion. Donc pas tellement fan de mode !

Autre : Déteste ceux qui croient en une religion, qu’elle soit n’importe comment, même si c’est une petite croyance ! Il ne faut jamais se fier en quoi que ce soit, même pas en ce que l’on est sûr. Il faut toujours un « mais si… » même s’il faut le garder dans sa tête. Il faut toujours se remettre en question. Tout n’est qu’illusion !


VII. Histoire

A l’âge de 5 ans, Jules apprit qu’il était adopté. Son frère Tristan en profitait pour le rabaisser de temps en temps, mais Jules ne comprenait pas ce que cela pouvait signifier. Il se sentait parfaitement à l’aise dans sa famille, et ne voyait pas tellement de différences physiques entre lui et son frère. Cette différence ne se fit vraiment ressentir que pendant les vacances d’été, à la plage, quand Jules avait 10ans : la chouette apportant la lettre d’inscription à Poudlard de Tristan amenait aussi une légère incompréhension de la part de Jules. Son frère était inscrit dans une école de sorciers, alors que lui restait à l’école primaire : pourquoi ?
Jules passa donc une nouvelle année en école primaire, et ce fut une année très spéciale : plus de Tristan pour l’aider, plus de grand frère avec qui jouer, ce qui eut pour conséquence d’augmenter la solitude de Jules. Il compensa ce manque par les livres, dans lesquels il apprit comment avoir un raisonnement logique, et compensa cette carence en s’agitant en classe. Du « chéri à sa maman » comme l’appelait ses camarades, il passa « Juju le cool ». Ce surnom était une preuve que Jules commençait à comprendre ce qu’il fallait faire pour plaire à ceux qui l’entouraient et avoir du charisme.
Il avait mis du temps avant de s’habituer à ce nouveau mode de vie ; aussi fut-il plein de tristesse et d’entrain quand vint la fin de l’année, parce qu’il allait quitter sa chère école, mais il allait revoir son frère qui lui avait manqué. Et il fut à son comble pour ses vacances d’été : au lieu d’un frère, il apprit qu’il en avait un deuxième, et sut qui était sa mère biologique. Elle était certes décevante, mais ces vacances furent les meilleures qu’il passa en compagnie de Tristan et de Travis son nouveau frère, jumeau de l’ancien. Il apprit plein de nouvelles choses, comme son inscription à Poudlard, quelques tours que lui apprenaient ses frères, et toujours des connaissances acquises dans de nouveaux livres. Il eut aussi un nouvel animal, un chat gris rayé cyan très affectif, qu’il nomma Killer, ainsi qu’une baguette magique très spéciale ; qu’il avait hâte à cette rentrée !
Comme tous les autres élèves, il fut triste de quitter ses parents pour une année, mais content de suivre ses deux frères : il fut angoissé à l’idée de ne connaître quasiment personne dans un monde inconnu, mais envieux d’en apprendre plus sur le monde de la magie. Et comme beaucoup d’élèves, il fut envoyé à Serdaigle, la maison qui lui convenait le mieux, et qui l’entraînait vers une plus grande avidité de savoir. Jules eut d’excellentes notes dans certaines matières, comme la métamorphose, les enchantements et l’histoire de la magie, mais d’autres lassaient à désirer, comme la botanique, les potions et l’astronomie. Il faisait clairement de la sélection de matière, ce qui lui convenait entièrement ; mais ce que ces professeurs ignoraient, c’est qu’à chaque fois que Jules loupait un devoir, il le rattrapait pour voir les points sur lesquels il échouait : il avait la vraie mentalité du combattant de Serdaigle.
Jules passa donc quatre ans à Poudlard, sans problème, comme la plupart des élèves ; mais lui avait une très bonne réputation, et beaucoup de charisme, chose non courante pour un Serdaigle. Il s’entendait bien avec tout le monde, mais passait une grande partie de son temps à la bibliothèque. Souvent il introduisait avec lui et contre le règlement Killer dans la bibliothèque : ce chat avait un don, il ne se faisait jamais remarqué, alors qu’il arpentait toujours les colonnes de livre. Certaines fois Jules crut le voir lire des livres : ce n’était que des soupçons, mais cela ne l’étonnait pas, il savait ce chat très intelligent. D’ailleurs il l’accompagnait où que son maître aille : dans les couloirs, dans les salles de bain, dans la bibliothèque, à l’extérieur du château, et parfois même dans les salles de cours. Pour cela Tristan et Travis étaient fiers de lui : leur petit frère savait comme les deux autres Serdaigles tromper le monde qui les entourait. Ce devait sans doute être héréditaire paternellement.
Hélas cette petite vie tranquille ne tarda pas à être troublée : dans la cinquième année de Jules, Tristan fut tué dans le parc ou dans la forêt interdite. Jules le savait, il n’était pas loin au moment du drame, et vit Travis revenir du lieu maudit recouvert du sang de son frère jumeau. C’était une horrible scène que Jules n’oubliera jamais : Tristan tué par des centaures selon Travis, celui-ci recouvert de son sang en voulant le sauver, et Jules l’aidant à remonter jusqu’à l’infirmerie, alors que le cadavre de son autre frère attendait là-bas. Plus jamais Jules n’aurait souhaité revivre un tel cauchemar, et plus jamais il ne voulait passer par cet endroit maudit.
Jules n’avait plus beaucoup de personnes sur qui se reposer à présent : Tristan était décédé, ces parents étaient très éloignés, et Travis s’éloignait du monde qui l’entourait, s’engouffrant dans une solitude de plus en plus grande. Il restait bien évidemment Killer, ce fameux Killer, qu’il appréciait tant, et à qui il disait tous ses secrets depuis qu’il l’avait. Chaque fois qu’il le voyait, il lui redonnait le sourire. Jules avait évidemment perdu son charisme, mais tout le monde le comprenait avec le décès de son frère, et lui témoignait une grande pitié. C’était horrible que tout le monde ait pitié de lui ; personne ne l’admirait, tout le monde le comprenait, alors que tous ces idiots ne savaient pas ce que c’était que de perdre un membre de la famille très proche. Quel fichu destin !
Jules est donc à présent en cinquième année. Il a gardé ses cours d’arithmétique, ainsi que l’étude des runes, et commence à angoisser pour ses BUSES qui ne vont tarder à arriver (à la fin de l’année !).

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Jeu 23 Avr 2009 - 18:01

VIII. Complément

MOTIVATIONS : Quand j’ai commencé a lire quelques RP, ça m’a donné envie de continuer d’en lire, puis d’en faire à mon tour. Il se trouve aussi que je connais plusieurs personnes (ou personnages !) dont une qui recherchait un nouveau personnage ; si je voulais créer le mien, je l’aurais installé chez Serdaigle. Il se trouve que Jules Cohen correspondait bien au personnage que je cherchais. De plus, ce sera facile pou moi de commencer en connaissant l’auteur du frère de mon personnage.

RP D'ADAPTATION :
Citation :
Jules a toujours su quand Travis lui mentait, comme un lien unique qui lui permettait de sentir à chaque fois que son frère ne lui disait pas la vérité. Jules sent bien donc que depuis la mort de Tristan, Travis ne fait encore une fois que lui mentir...Seulement voilà qu'un jour Jules le coince seul dans la salle commune des serdaigles. Il le questionne, l'interroge, cherche à comprendre mais Travis fuit encore une fois.
Tu dois décrire les sentiments qui habitent Jules et comment il se sent à partir du moment ou Travis sort de la pièce et ou Jules se retrouve seul.


Ca y est. Encore une. Encore une nuit pendant laquelle Jules savait qu’il n’allait pas dormir : il venait de repenser à Tristan, et comme toutes les autres nuits où ses pensées se dirigeaient vers son frère décédé, elles étaient des nuits d’insomnie. Jules les connaissait bien, ces nuits d’insomnie : alors pour ne pas s’ennuyer comme d’habitude dans son lit alors que les autres de son dortoir dormaient profondément, il décida d’aller se changer les idées. Oui, il ne pouvait rester là encore une fois à se remémorer les mauvais souvenirs, et à passer une nuit où il voyait défiler les heures. Il sortit de son lit à baldaquin, et en voyant la clarté de la lune à travers les rideaux des lits de ses camarades, il décida de descendre dans la salle commune des Serdaigle, vide à cette heure. Ici au moins, il pourrait penser à son aise, seul. Mais en descendant les escaliers, il vit une ombre sur un fauteuil, légèrement éclairée par les flammes de la cheminée. Cette ombre contrastait avec le décor de la salle commune : les couleurs bleu et argent des murs, du sol et des fauteuils respiraient la gaité et la vivacité d’esprit, alors que le petit tas de vêtements sombres semblaient incorporer la tristesse et la compassion. Jules s’approcha : il fut soulager de constater qu’il ne s’agissait que de Travis, son grand frère. Il alla s’asseoir à ses côtés, sur une chaise non loin de la cheminée qu’il rapprocha pour pouvoir parler à son frère.

Jules : « Toi non plus, tu n’arrives pas à dormir ? »

Le tas amorphe de vêtements n’eut pas une réaction, seuls les yeux de Travis parurent cligner ; il ne s’agissait peut-être encore que d’un reflet des flammes qui crépitaient dans la cheminée. Jules ne pouvait laisser passer une occasion pareille d’avoir une vraie discussion avec son frère, ce dont il n’avait eu la possibilité de faire depuis des siècles, lui semblait-il. Alors il retourna à l’attaque :

Jules : « Tu sais, moi non plus je ne dors pas dès que je pense à lui. Il me manque, et je sais que c’est pareil pour toi : Tristan nous manque tous, à moi, son frère depuis ma naissance, et à toi, son frère jumeau avec qui il s’entendait si bien. »

Ca y est, son discours commençait à faire son effet ; Jules le sentait, il venait de peser le poids des mots qu’il utilisait, et savait que le reniflement de Travis lorsque Jules prononça les mots « frère jumeau » signifiait qu’il avait enfin réussi à gagner son attention. Il fallait à présent trouver un autre élément déclencheur, qui permettrait à Jules de le faire parler.

Jules : « J’ai souvent pensé à lui. J’ai eu beau remuer la scène de toutes les manières possibles, et j’en suis venu à la conclusion suivante : le seul moyen de venger sa mort, c’est de retrouver les centaures qui l’ont tué : ainsi, lui sera venger, et nous aurons la conscience tranquille. Et toi, tu pourras me reparler, arrêter de m’ignorer quand on se croise dans les couloirs, arrêter de m’éviter quand je suis aux alentours, et le plus important, me regarder dans les yeux lorsque je te dévoile ce que j’ai sur le cœur. »

Travis avait levé la tête, et à présent Jules pouvait voir son visage : il était plus émacié que jamais, des cernes énormes lui tombaient jusqu’à la moitié des joues, et des rides se creusaient un peu partout sur son visage. Ses cheveux noirs qui descendaient en cascade mettaient en valeur la noirceur de ses yeux : il y avait peut-être à l’intérieur de ceux-ci une lumière, une petite étincelle autre que le reflet des flammes qui crépitaient. Jules continua prudemment :

Jules : « Je déteste quand tu fais cela : quand je te parle, je m’attends à ce que tu réagisses, à ce que tu m’expliques quelque chose, ou même que tu me cries dessus : mais non, il faut que tu restes de marbre, il faut que tu t’en ailles avant que la discussion prenne un sens. Alors je t’en prie, pour une fois au moins, peux-tu me dire pourquoi tu ne me parles pas de Tristan, à moi, ton frère, et celui qui est le mieux placé pour écouter tout ce que tu peux me dire sur Lui ? »

Après l’attention, Jules venait d’obtenir de Travis une sorte de compassion, il le sentait bien. Il allait parler : attendre encore un peu, pour que le silence se fasse plus pesant pour son frère, et il n’allait pas tarder à…

Travis : « Je t’ai dit tout ce qu’il y avait à dire, et je suis vraiment désolé qu’il te manque. »

C’était tout ? Jules venait d’obtenir de Travis une parole qu’il croyait très profonde, et tout ce qu’il obtient, ce ne sont que de simples mots de prétendue compassion ? Il fallait qu’il y retourne, pour avoir autre chose de plus vrai, de plus profond, de plus sentimental. Il ne fallait surtout pas le laisser partir sans avoir aucune confession. Pourquoi ne pas le mettre en colère ?

Jules : « Non. Je le vois tu sais, ton regard est fuyant, et tu n’es pas du tout désolé pour moi. Tu m’énerves, Travis. Je fais tout pour toi, je te défends, je viens vers toi, j’essaie que tu me parles, mais j’obtiens toujours les mêmes résultats : des mensonges. Comme la dernière fois, qui remonte à un mois, tu m’as dit que Tristan était parti trop loin dans la forêt, et qu’il en est ressorti malgré les araignées géantes qui le suivaient et qui lui suçaient le sang à mort. La fois d’avant, tu m’avais aussi sorti une autre version, avec des centaures, encore une à dormir debout : j’en ai marre que tu mentes, et je sais que toi seul connais la vérité. S’il te plaît, Travis, aide-moi à comprendre ce qui s’est réellement passé. »

Il fallait respirer plus lentement, et assez fort : cela obligeait Travis à suivre son rythme de sa respiration, et aussi à subir une pression encore plus grande. Jules le sentait, et il bouillonnait intérieurement, Travis allait enfin lâcher le morceau, et il allait savoir la vérité. Il le regardait dans les yeux ; le plus important, c’était de ne pas ciller ; il vit son frère ouvrir la bouche. La vérité allait enfin sortir ; elle était sur ses lèvres, Jules pouvait presque la toucher. Il était excité de savoir ce qui c’était passé, mais n’en montrait rien : plus que quelques secondes, et enfin :

Travis : « Désolé, mais tu sais déjà ce que j’avais à dire. A présent, bonne nuit. »

Travis se leva, et se dirigea vers son dortoir derrière Jules. Celui-ci en était resté déconfit, la bouche ouverte. Il venait de recevoir un gifle impressionnante. Mais il ne fallait pas laisser tomber maintenant, et Jules se dépêcha de dire à haute voix et distinctement sans se retourner :

Jules : « Tu peux fuir avec ce secret une fois, deux fois, ou un certain nombre de fois, mais à un certain moment, tu laisseras la vérité derrière toi. Alors pourquoi ne pas me la dévoiler tout de suite ? »

Jules se retourna : Travis avait disparu. Il était parti, et Jules s’en voulait de ne pas avoir réussi à percer enfin ce secret qui restait depuis des lustres dans la tête de son frère. Il y était presque : d’habitude, toutes ses techniques fonctionnaient, il n’a même pas besoin d’aller jusqu’à la colère pour obtenir les informations qu’il souhaite avoir : mais pour Travis, c’était comme s’il restait insensible à tout ce qu’il lui disait, comme s’il avait perdu une partie de son humanité ; il savait que son frère l’écoutait, mais il n’était pas sûr qu’il ait compris ce qu’il lui disait. C’était plus fort que lui, Jules aurait pu parler à un mur et aurait obtenu la même réaction. Non, pas à un mur, mais plutôt à une bête qui réagit aux sons et aux mouvements… Une bête qui pourrait avoir des sentiments, mais des sentiments très froids… Une bête qui aurait une lumière au fond des yeux, une étincelle qui n’aurait rien à voir avec un quelconque sentiment humain… Mais tout cela devenait surnaturel. Jules avait échoué, il le savait, et il devra aborder son frère d’une autre manière la prochaine fois. Et cette prochaine fois, il aura d’autres atouts en poche, pourra enfin faire parler son frère, et avoir ce qu’il veut.
Il régnait dans la salle commune des Serdaigles une douce chaleur répandue par la cheminée : la seule personne qui était là selon Jules, à en profiter, était lui-même. C’était horrible de ressentir une fois de plus cette sensation : être seul, et encore une fois abandonné par son frère. Il y voyait tout de même une différence entre les deux frères : le premier, Tristan, l’avait quitté sans prévenir, et son âme s’était envolée comme prise par une brise que personne n’avait vu arriver ; le second, Travis, se détachait peu à peu de Jules, comme si le lien qui les unissait se consumait à petit feu jusqu'à se réduire à néant. Cependant cette fois, Jules pouvait voir son frère partir, et à chaque fois qu’il s’éloignait, ou qu’il sortait d’une salle où ils parlaient tous les deux comme précédemment, Jules sentait son cœur lui faire mal et il revoyait les souvenirs lors de la mort de Tristan. Il se sentait seul, perdu, et abandonné ; son fil d’Ariane sur qui il avait l’habitude de s’appuyer s’était envolé sans aucun au revoir. Il en serait de même avec Travis, Jules le savait pertinemment : son frère était présent physiquement, mais son esprit l’avait abandonné. Travis n’était plus Travis, ce n’était qu’une enveloppe charnelle qui refermait une âme métamorphosée qui en devenait inconnue. On pouvait aisément comprendre l’inquiétude du benjamin dans ces conditions, de rester impuissant face à la disparition de ce second frère, alors qu’il pourrait le sauver. En tout cas, il en avait la volonté, et ne trouvait malheureusement aucun moyen pour l’aider. Tout ce dont il avait réfléchi pour l‘instant n’avait pas abouti : il pouvait lui parler, mais il le ferait fuir à chaque fois ; il pourrait lui parler par un tiers, mais il en serait de même, la fuite serait inévitable ; s’il lui faisait passer un message par un autre moyen, Travis leur resterait sourd. Le suivre n’aurait mené à rien non plus, tout le monde savait qu’il passait son temps à la bibliothèque, ou dans des endroits renfermés. Renfermé… Quand il y pensait, son père, il ne l’avait jamais connu, et le seul moyen qu’il trouvait pour s’amuser, c’était de voir et de profiter des plus faibles comme sa mère, il devait être sans aucun doute seul ; sa mère, elle, n’était pas fréquentable et s’était enfoncée elle-même dans une profonde solitude ; le point commun dans toutes les versions de Travis sur la mort de Tristan, c’était qu’il allait toujours dans la forêt interdite : était-ce parce qu’il se sentait seul ? Et que dire de Travis, qui s’éloignait de plus en plus du monde qui l’entourait ? Si c’était inscrit dans ses gènes, Jules subira lui aussi bientôt l’affreux attrait pour la solitude. Il fallait qu’il évite à tout prix de sombrer dans ce renfermement sur soit même, et ceci même s’il fallait qu’il reste cauteleux jusqu’à sa mort.

Jules : * Et la mort, elle ne va pas tarder à se rapprocher de moi, comme elle s’est rapprochée du reste de ma famille ?*

Jules commençait à tomber dans de profondes pensées qui l’anéantissaient à chaque fois qu’il les approfondissait un peu plus. Il fallait qu’il s’en sorte, se sauver, et sauver Travis pendant qu’il en était encore temps. Mais le problème qui revenait toujours se résumait en une question : comment ? C’était inéluctable, Jules ne pouvait rien faire, lui, le plus petit de la famille, le plus insouciant, et un des derniers, selon lui, à rester vivant.
Jules pensait à toutes ses techniques quand il regarda l’heure sur la pendule en dessus de la cheminée ; deux heures moins dix. Il fallait aller se coucher, car ces cours fatigants d’arithmétique du lendemain l’obligeaient à se réveiller tôt, et à beaucoup réfléchir. Même s’il n’arriverait pas à dormir, Jules décida qu’il valait mieux se reposer le temps qu’il lui restait et surtout ne pas repenser à Tristan, à son angoisse, et à sa famille en général. Il se leva, fatigué de sa rencontre et de sa dure réflexion, puis remonta les escaliers menant à son dortoir, tout en pensant à contrecœur à ses deux frères, sans voir Travis qui l’observait, immobile, assis dans un coin sombre de la salle commune.

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm


Dernière édition par Jules E. Cohen le Lun 27 Avr 2009 - 20:48, édité 3 fois
Travis A. Cohen
Admin | Serdaigle
Needing Help | Needing Him avatar
.
Masculin

1547 messages
Amour : Pour le moment les choses sont compliquées

Pensine
Orientation Sexuelle: Homosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Doux, généreux, atentionné, assidu, soigné, rebel et provocateur. Il est devenu pervers depuis qu'il est possédé

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Lun 27 Avr 2009 - 23:09

    Bienvenue mon chéri frérot

    Je suis impressionné. C'est la première fois que tu fait du RP et tu te débrouille vraiment bien ! Ton RP test est super et deux fois plus long que ce que j'ai l'habitude de faire après presque 3 ans... je me sens ridicule à côté de toi. Et plus tu as développé toutes les questions posées, même celles qui n'en avaient pas besoin, et il y a pas beaucoup de monde qui le fait. Tu as très bien compris le personnage (sans que j'ai besoin de beaucoup t'expliquer et il y a pas beaucoup de monde qui a réussit xD) et tu insiste beaucoup sur l'attachement qu'il a sur Tristan, ce qui est le point le plus important de ce personnage. Je te dis chapeau ! Et en parlant de chapeau...

    Comme Jules est un poste vacant, c'est pas compliqué tu vas chez les Bleu et Bronze, et ton caractère corespond donc c'est parfait !

    Te voilà maintenant chez toi, donc il n'y a plus que les détails "presque superflus" à régler. Tu vas devoir créer ta fiche de relations, ta fiche de RP, ton hiboux (donc ta boite aux lettres) et ton journal intime si tu le souhaite. Évidement je sais que tu va m'appeler au secour pour savoir ce que c'est donc t'inquiète pas je t'expliquerais ^^ Voilà, donc si tu as des questions, hésite pas à demander aux modérateurs et administrateurs nous sommes là pour ça (même si je doute pas que tu demandera à moi d'abord lol). Alors amuse toi bien parmi nous. Just have fun Very Happy
    Et pour ton premier RP avec moi tu va devoir attendre un peu, il s'agira d'une intrigue qui ne devrait pas tarder à arriver Wink


_________________
      « I was Travis
      «I was the killer
      «So now I'm Tristan
      «The other brother
      »
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t14.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t959.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t154.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t157.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 12:44

Ouf! J'ai eu du mal, mais j'ai quand même réussi à en arriver là... On peut pas dire que j'ai tout fait tout seul!!! Je susi quand même content d'avoir été validé, e jesais pas si certains ont réussi à dépasser le temps que j'ai mis pour finir une simple fiche!
Bon ba merci Travis de m'avoir validé et de tout ce que tu as fait(même si ça se résume facilement! Razz ); ça fera un poste vacant en moins. et dire que, dans un certain sens, j'en susi encore qu'au début...
J'ai plus hâte aux rps, plutôt qu'à toute la "paperasse virtuelle"où je vais forcément avoir beoin d'aide! enfin bon je verrai bien le moment venu.
Merci encore pour tout!!! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 18:47

Bienvenue à toi, super contente que Jules soit enfin parmis nous


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 19:09

Merci^^

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Alexia Sullivan
Serpentard
Les Apparences sont bien trompeuses... avatar
.
Féminin

655 messages
Amour : Ne le retrouve plus tellement elle est Volage

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Chiante, Fêtarde, Maligne, Prétentieuse, Folle, Drageuse, Déterminée, Sarcastique, Joviale, un peu Maladroite lorsque l'alcool lui monte à la tête, très Franche, Indiscrète, Bavarde, Joueuse, Violente, ... Apprend à la connaître et tu verras qu'elle est aussi Gentille, Fidèle en amitié, Attentive, Intelligente, Confidente et Amusante !

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 19:20

Bienvenue à toi p'tit Jules =D
Première fois que tu t'inscrit sur un tel forum ? Eh bien Faisons la fête !
Freehugs Clap Bump Pom Pom Girl Dance Jocker Bravo Bourré cheers

Bon j'ai déjà mon petit Jules à moi, mais tu m'as l'air tout aussi sympa *vient dans mes bras* ^^
En tout cas, j'adore ton avatar Love2
A tout bientot Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/memoire-du-choixpeau-f7/alex http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/alexia-s-relations-une-ivresse-efface-mille-tristesses-t744.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/un-message-pour-alexia-t350.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/alexia-s-rp-t332.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 19:38

Merci, pour fairela fête c'est quand même un peu durpar ordi... Pourquoi avec un futur rp? Wink
Pour l'avatar, je remercie le créateur^^

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Charlotte J. Summers
Modo | Interprête et Traductrice au Ministère
Breaking Doll avatar
.
Féminin

317 messages
Amour : ... Une étrange attirance pour Lui peut être...

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Introvertie - Discrète - Timide - Renfermée - Assidue - Curieuse - Secrète - Mystérieuse

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 20:28

OMG !

Fred O.o Tu nous a menti, tu ne peux pas avoir seulement commencé l'écriture sur AM ! Je suis amoureuse de ton Rp *-* Il est même plus long que le smiens *grosse honte* et niveau style d'écriture c'est... frais =D Moi, la reine des phrases compliquées et super longues, je toruve ça vraiment agréable à lire !

Il nous faudra absolument un lien, tant avec Charlie qu'avec Liam Razz

Amuse toi bien sur le fow' et t'inquiètes pas même si ni Trav' ni moi ne sommes dispos, tu peux toujours demander de l'aide aux autres Wink


_________________
Et si je pleure dans la pluie,
Tu n'y verras que du feu,
De l'eau qui tombe sans bruit,
Que de la pluie dans mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1282.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/charlotte-j-summers-breaking-doll-s-relationships-t1304.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/parce-qu-ecrire-c-est-deverser-son-chagrin-sur-des-feuilles-innocentes-t1307.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/charlie-s-rps-t1319.htm
Travis A. Cohen
Admin | Serdaigle
Needing Help | Needing Him avatar
.
Masculin

1547 messages
Amour : Pour le moment les choses sont compliquées

Pensine
Orientation Sexuelle: Homosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Doux, généreux, atentionné, assidu, soigné, rebel et provocateur. Il est devenu pervers depuis qu'il est possédé

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 20:37

    Et moi le roi des phrases courtes et compliqué je suis aussi honteux que toi ^^
    Alexia, l'avatar est de moi Very Happy


_________________
      « I was Travis
      «I was the killer
      «So now I'm Tristan
      «The other brother
      »
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t14.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t959.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t154.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t157.htm
Devan Justyn Harris
Admin | Étudiant(e) en Médicomagie
Spécialisation dans les blessures par créatures vivantes. (Stage à poudlard) avatar
.
Masculin

977 messages
Amour : Je ne l'aime que lui... Et personne ne pourra intervenir dans notre relation ou se sera votre mort..

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Changeant! La plupart du temps vous le verrez impassible. Son air est à faire peur tellement il n'a aucun sentiment... Enfin, il se fâche qu'en seule présence de ses deux pires ennemis...

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mar 28 Avr 2009 - 22:10

Bienvenue à toi! Quelle excellente fiche!

Sinon, si tu as besoin d'aide, n'hésites pas, surtout tard le soir quand tout autre monde dort. =P


_________________
    © Chikaka & October.
    FT. Devan & Alanna (aa)
    The way I'm loving you
    Is like something burned
    Always in my chest.
    But it doesn't matter,
    you're my One.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t26.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/welcome-to-nerveland-t1198.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/maj-t1231.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/devan-justyn-s-box-t889.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/devan-justyn-harris-t212.htm
Annabeth Wriggle
Modo | Poufsouffle
« Save me, I'm lost. » avatar
.
Féminin

911 messages
Amour : Inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Forte tête & têtue & audacieuse & compréhensive & intelligente & maligne & protectrice & sarcastique & mystérieuse & studieuse & rancunière.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mer 29 Avr 2009 - 16:11

Bienvenue (:


_________________



Je sais ce que sais d'avoir la sensatiσn de ne pas exister
jusqu'à ce qu'il te regarde ou qu'il te touche la main
ou qu'il se moque de toi.
Le but c'est que les autres voient
que tu es avec lui, que tu es à lui ...
{PS : I Love You}

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/memoire-du-choixpeau-f7/anna http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/annabeth-wriggle-gone-with-me-t1560.htm#38430 http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/anna-a-aussi-sa-boite-aux-lettres-t1408.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/annabeth-a-une-nouvelle-plume-t1246.htm
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mer 29 Avr 2009 - 21:27

L'avatar est de Travis, comment est ce qu'il aurait put être moche?

Je viens de te finir ta fiche et... Tu veux bien m'épouser? Love

Alexia!!! Pas en RP sinon moi je pourrais pas venir.. Pleure


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Travis A. Cohen
Admin | Serdaigle
Needing Help | Needing Him avatar
.
Masculin

1547 messages
Amour : Pour le moment les choses sont compliquées

Pensine
Orientation Sexuelle: Homosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Doux, généreux, atentionné, assidu, soigné, rebel et provocateur. Il est devenu pervers depuis qu'il est possédé

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Mer 29 Avr 2009 - 22:41

Si il dit qu'il veut t'épouser je l'étrange ! Kill
Il est à moi, rien qu'à moi Love3


_________________
      « I was Travis
      «I was the killer
      «So now I'm Tristan
      «The other brother
      »
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t14.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t959.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t154.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t157.htm
Jules E. Cohen
Serdaigle
La mort est-elle la meilleure délivrance de la souffrance? avatar
.
Masculin

67 messages
Amour : Ca viendra, ne jamais perdre espoir!

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 5ème année
Caractère: Calme, parait très naïf, mais garde une véritableintelligence intérieure. Ne montre jamais qu'il souffre, ou qu'il a peur; il n'en parlera qu'avec des personnes en qui il a confiance.

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Jeu 30 Avr 2009 - 14:55

Epouser? Ro lala c'est rien speed tout ça...
Tkt, Travis, je n'ai jamais dit oui! Ca je peux te le certifier, je n'ai jamais rien dit là-dessus! Mais tout ça c'est dans le passé... Peut-être que... On ne sait jamais ce qui peut arriver!!! Twisted Evil Surtout si je me fais étrangler, ça me surprendrait pas mal...
Mais je pense que mon coeur est déjà pris quand même. Merci Laura, tu as réussi à le mettre jaloux Razz depuis le temps que j'essaie sans avoir vraiment réussi!

Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t1394.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1438.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1433.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/-t1458.htm
Invité
Invité
.


messages


MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Ven 1 Mai 2009 - 15:31

Bienvenue chez Serdaigle et sur AM jeune homme Razz

Revenir en haut Aller en bas
Laura Owned
Admin | Serpentard
Ein Mondmädchen, in einer mystischen Welt avatar
.
Féminin

3004 messages
Amour : Une Langue de Plomb

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Incontrolable, méchante et cruelle....De toute facon, mon caractère ne te regarde, viens le découvrir plus tot!

MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen Ven 1 Mai 2009 - 17:17

Dommage...


Travis tu pourrais quand même partagé....

Bon j'arrête le flood


_________________
A Strange Girl,
In a Strange World,
Laura Owned.
Revenir en haut Aller en bas
http://appelo-mortem.forumactif.org/-t31.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/relations-f29/j-avais-decide-d-etre-heureuse-mais-pas-forcement-entoure-t973.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/journal-intime-f27/ecrire-c-est-hurler-en-silence-t668.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/hiboux-f28/petit-petit-petitapelle-le-hibou-la-t232.htm http://appelo-mortem.forumactif.com/envie-d-un-rp-f30/laura-owned-d-t50.htm
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Jules Edemon Cohen

Revenir en haut Aller en bas
Jules Edemon Cohen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo Mor†em (old) :: 

┤Commencement├

 :: 

Cérémonie des Répartitions

 :: 

Mémoire du Choixpeau

-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit